Un Pivot départemental en matière de réponse à l’urgence

Siège du SAMU 62, le Centre hospitalier d’Arras assure la réponse et la régulation de l’aide médicale d’urgence (Centre 15) et accueille également la permanence des soins en médecine libérale (CRRAL 62). Le Centre Hospitalier d’Arras est également investi dans la prévention et la réponse aux risques sanitaires, catastrophes et couvertures des événements exceptionnels.

Ce secteur de l’urgence comptabilise 53 022 passages aux urgences (adultes, pédiatriques, néonatales, gynécologiques et obstétriques)  effectue 7 295 sorties SMUR terrestre et 599 sorties SMUR héliporté. Son centre de régulation médicale, l’un des plus gros centres (15) français, répond à plus 700 000 appels entrants.

Un Centre de référence dans la prise en charge de l’obésité

Labellisée par l’Agence Régionale de Santé du Nord-Pas-de-Calais depuis 2011, l’unité médico-chirurgicale de nutrition du Centre Hospitalier d’Arras est  reconnue « Centre Spécialisé Obésité » (CSO)   par la Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS) parmi 37 centres nationaux.  

Les équipes de l’unité chirurgicale participent à la coordination régionale CSO animée par le CHRU de LILLE. Elles sont partenaires du réseau OSEAN,  Obésité et surpoids de l’enfant et de l’adulte,  et ont pour vocation d’animer la prise en charge de l’obésité sur le territoire de santé.

Un pôle Femme Enfant d’excellence

Réalisant 2 200 accouchements par an, le Centre Hospitalier d’Arras  dispose d’une maternité de niveau III. Son service de néonatalogie, équipé de 32 lits dont 8 lits de réanimation, réalise près de 700 entrées par an. Les soins sont sous tendus par la philosophie du développement sensori-moteur. Le Centre hospitalier d’Arras a également développé  des lits KOALA, une unité KANGOUROU et s’inscrit dans la démarche IHAB (Initiative Hôpital Ami des Bébés).

Une Filière gériatrique territoriale complète et organisée

Le Centre hospitalier d’Arras, en partenariat avec les Centres hospitaliers de Bapaume et du Ternois, assure une prise en charge complète de la personne vieillissante. Il coordonne le parcours du patient dans un dispositif d’accueil sanitaire et /ou medico sociale : SSR gériatrique, Court séjour gériatrique, Unité Cognitivo Comportementale, Unité d’Hébergement renforcée, Equipe mobile gériatrique,… 

La plateforme de la fragilité organise, en collaboration avec les équipes hospitalières et les professionnels de santé extra hospitaliers, la prise en charge de la personne âgée et de son entourage. Elle concourt à fluidifier et personnaliser le parcours du patient et à maintenir l’autonomie et la qualité de vie.

Une Filière de  prise en charge carcinologique 100% publique

Le Centre Hospitalier d’Arras est garant sur son territoire de santé d’une offre publique en cancérologie, sans dépassement d’honoraire. Il est membre du 3C ARTOIS (centre de coordination en cancérologie).  Doté d’un service d’oncologie médicale il dispose des autorisations de l’ARS  en chirurgie carcinologique en sénologie, gynécologie, digestive et urologie.

Le Centre Hospitalier d’Arras assure une prise en charge complète, médico-chirurgicale et paramédicale afin d’assurer aux patients un accompagnement avant, pendant et après le cancer.

Un pôle de médecine leader sur son territoire

Le Centre hospitalier d’Arras accueille la majeure partie de l’activité médicale réalisée sur son bassin de vie. Il offre à la population de l’Artois l’accès à un large panel de spécialités médicales, Pneumologie, Cardiologie, Diabétologie, Néphrologie, Hématologie, Gastro-entérologie, en consultation ou en hospitalisation.  Ses équipes médicales s’investissent dans des projets innovants tels que le télé AVC, dispositif de télémédecine qui permet une prise en charge rapide et experte des accidents vasculaires cérébraux à toute heure du jour et de la nuit.  

 La clinique Aloise CORBAZ : Un pôle psychiatrie au cœur d’un dispositif intersectoriel.

Les équipes médicales de Psychiatrie du Centre Hospitalier d’Arras interviennent sur les secteurs de psychiatrie adulte (soins libres et soins sous contrainte) et de pédopsychiatrie.  Le Centre hospitalier d’Arras propose également des prises en charge ambulatoires grâce à ses nombreuses structures extrahospitalières (CMP, hôpitaux de jour, CATTP) réparties sur l’ensemble de son secteur.

Le Pôle de psychiatrie dispose en outre d’un Centre d’accueil de crise de 8 lits qui couvre 8 secteurs.  

Les programmes d’Education thérapeutique : la montée en puissance du patient expert

Instaurés en 2009, les programmes d’éducation thérapeutiques sont accessibles à toutes les personnes atteintes d’affections de longue durée (diabète, insuffisance cardiaque, sclérose en plaque…) ainsi qu’à leurs proches. Ils durent entre trois mois et un an et sont encadrés par une équipe pluridisciplinaire.

Le Centre hospitalier d’Arras propose onze programmes autorisés par l’Agence régionale de santé au sein de son Unité de Prévention, d’Education et de Réadaptation (UPER).

L’objectif est d’améliorer les symptômes et la qualité de vie des patients chroniques en apprenant aux patients à mieux aborder leur maladie pour réduire leurs symptômes et améliorer leur qualité de vie. Les programmes pour les patients en réhabilitation respiratoire, pour l’adulte asthmatique et la réadaptation cardiaque du patient coronarien voient tout particulièrement leur activité augmenter.

Par ailleurs, d’autres programmes d’éducation sont en cours de réflexion autour de l’obésité de l’enfant, de la neurologie, de la rhumatologie et de la gastrologie.

 Unité d’épidémiologie et de recherche clinique

La recherche clinique consiste, dans le cadre de protocoles très précis, à mesurer l’efficacité de nouvelles molécules ou de nouvelles stratégies thérapeutiques. Indispensable à l’amélioration des traitements, elle permet également aux patients sélectionnés de bénéficier des dernières innovations.

L’unité a été créée en 2009 au sein de l’établissement. Elle participe au Groupement Régional de la Recherche Clinique (G2RC) réunissant plusieurs établissements ou institutions de la région.

Le Centre Hospitalier d’Arras participe à la mise en place d’études cliniques (toutes spécialités confondues) qui peuvent être lancées par un établissement partenaire, comme par exemple en Neurologie sur les marqueurs de la maladie d’Alzheimer dans le sang. Les Attachés de Recherche Clinique de l’unité reçoivent et sélectionnent les patients susceptibles de pouvoir participer à cette étude et réalisent l’ensemble des examens nécessaires. Ceux-ci sont ensuite centralisés, interprétés, analysés puis publiés par l’établissement porteur de l’étude.

Le Centre hospitalier d’Arras investit également dans la recherche en soins infirmiers, tout particulièrement sur la thématique du parcours de la personne âgée fragile, sur les suicidants en lien avec le CHRU de Lille ainsi que sur les soins en néonatalogie.